Saturday, April 29, 2017

Offensive du journal "Le Monde" contre Jean-François Jalkh et Robert Faurisson


Le Monde, journal oblique, daté du samedi 29 avril 2017, s’en prend à Jean-François Jalkh et à ma personne 
          en première page, sous le titre « Le FN rattrapé par son passé » ;
          en page 6, sous le titre « Jean-François Jalkh renonce à la présidence du FN » ;
          en page 23, dans son éditorial, intitulé « Les liaisons dangereuses de Mme Le Pen ».
C’est dans cet éditorial qu’après avoir noté qu’en 2000, M. Jalkh déclarait « impossible d’un point de vue technique » que le gaz Zyklon B eût été « utilisé dans des exterminations de masse. Il disait encore son admiration pour un négationniste comme Robert Faurisson », Le Monde  ajoute : « Comment qualifier cette insistance à nier la singularité du crime dont les juifs – et les Tziganes – ont été les victimes ? Pourquoi cette obsession à refuser l’un des faits les plus scientifiquement avérés de l’histoire moderne ? »
« […] l’un des faits les plus scientifiquement avérés de l’histoire moderne » !!! Crasse ignorance ! Insolente chutzpah ! Pendant soixante-douze ans, en des centaines de procès en Europe pour « crimes contre l’humanité » lors de la guerre de 1939-1945 (exclusivement imputés aux Allemands vaincus), les magistrats instructeurs n’ont ordonné aucune expertise médico-légale de la scène de crime et de l’arme du crime, démarche qui aurait constitué la base de tout constat scientifique. Ils se sont essentiellement contentés de « témoignages » ou d’« aveux ». A l’exception d’un seul cas, celui du Struthof-Natzweiler (Alsace), un camp très tôt repris aux Allemands. Or il se trouve qu’obéissant aux usages criminalistiques normaux, le professeur René Fabre, toxicologue et doyen de la Faculté de pharmacie de Paris, a rendu, le 1er décembre 1945, des conclusions négatives sur la prétendue « chambre à gaz » de ce camp.
[Le mardi 9 mai 2017 à 13h30 à la XVIIe Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris aura lieu le procès qu’avec l’aide de mon avocat, Me Damien Viguier, j’intente pour diffamation à la journaliste du Monde Ariane Chemin. Venez en nombre et bien en avance !]
29 avril 2017