Saturday, September 20, 2014

"Paris Match" se surpasse dans le bobard des chambres à gaz de Sobibor !

Voyez la présentation de quinze photographies à 
Elle se déroule toute seule à raison d'une image toutes les 35 secondes environ ; sinon on passera d'une photo à la suivante en cliquant dans la partie droite de chacune.
Merveilleux foutage de gueule ! Pas l'ombre de l'ombre d'une chambre à gaz nazie.
Bravo Paris Match ! Son ancienne devise : « Le poids des mots, le choc des photos ». Sa devise depuis 2008 : « La vie est une histoire vraie ».
Compliments au milliardaire Arnaud Lagardère.
Et attention ! Voilà 70 ans que nous attendions « une preuve, une seule preuve » de l'existence et du fonctionnement d'une seule de ces monstrueuses chambres à gaz nazies, de ces « usines de mort » héritières des « usines à cadavres » attribuées aux Boches par la propagande des vainqueurs de la Première guerre mondiale !
« Le délire de mentir et de croire s'attrape comme la gale ».
« La magique chambre à gaz ».
« Rien de tel que les yeux de la foi ».
« Attache-toi, Bouboule, tu t'envoles ».
« J'hallucine ».
« Par ici la monnaie, le flouze, la thune ».
« Arnaque first ».
« Vive Madoff ! Vive Elie Wiesel ! »
« Les chambres à gaz ? Hélas ! Il y a de plus en plus d'eau dans le gaz et, chez les historiens, de plus en plus de mou dans la corde à nœuds ».
« Il ne faut pas se demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible. Il a été possible techniquement puisqu'il a eu lieu » (réponse de 34 historiens français, dont Fernand Braudel, à Faurisson, publiée dans Le Monde, le 21 février 1979).
Panique : Le Monde (journal oblique) va-t-il enfin se décider à nous annoncer la bonne nouvelle de Sobibor ? Pourquoi Louis Dreyfus s'obstine-t-il ainsi à imiter « de Conrart le silence prudent » ?
Peace and Love ! Et tout pour Tsahal ! Shalom !    
20 septembre 2014
Note du 27 septembre : Pour annoncer ce non-événement (découverte de rien du tout qui ressemble à une chambre à gaz homicide) le site internet du Monde présentait, le 18 septembre, des images semblables à celles de Paris Match – du sable, des pierres, des briques ... – dans une vidéo de 58 secondes
De mon côté j'ai envoyé à mes correspondants, le 22 septembre, la remarque suivante : « On en est encore à espérer qu'il en parlera un jour dans sa version papier. Que peut-il bien attendre encore ? ». Jusqu'à présent la version papier du Monde n'a pas fait état de la découverte de notre siècle shoahtique, réalisée tout dernièrement au petit parc d'attractions de Sobibor en Pologne.