Saturday, February 1, 2014

Stupéfiant Dieudonné !


Stupéfiant Dieudonné ! Les puissants l'ont pris en chasse : le président de la République (François Hollande), le Premier ministre (Jean-Marc Ayrault), le ministre de l'Intérieur (Manuel Valls, dans le regard duquel se lisent la nostalgie du couperet de la guillotine et la ferveur israélite), d'autres ministres encore, les médias qui tiennent table ouverte (en particulier, Le Monde – journal oblique, qui affecte de présenter comme « débats » une avalanche d'articles où pas une fois la parole n'est accordée aux défenseurs du pelé, du galeux) et La Croix (succédané de Tribune juive), les journalistes épileptiques à la Philippe Tesson, les rabbins ouvertement racistes à la Dynovics, les justiciers à la manière d'Arno Klarsfeld, les brutes à la Meyer Habib, les larbins de service à la Bedos père et fils, les magistrats empressés comme Bernard Stirn du Conseil d'Etat. La liste est, par ailleurs, sans fin des aboyeurs ou des valets de la meute conduite par le CRIF.

Dieudonné leur fait face.* Il rit, il sourit, il chante, il enchante. Quelle leçon ! Mais sa compagne, ses enfants, sa mère et, pour commencer, lui-même, avec son grand coeur, résisteront-ils encore longtemps à cette haine, cette rage, cette soif de vengeance ? Certes Dieudonné toujours nous étonnera. Mais, d'une manière ou d'une autre, les « dominateurs » ne vont-ils pas finir par nous le tuer comme un vulgaire Palestinien de France occupée ? Attention ! Nous avons affaire à des malades !

En tout cas, quelle extraordinaire leçon d'histoire ! Rarement en France la communauté-qui-n'existe-pas a-t-elle à ce point montré d'une part ses privilèges, sa force, sa capacité de mobilisation et, d'autre part, sa peur, du train où vont les choses, de voir étaler, un jour prochain, sur la place publique l'immense supercherie de sa prétendue Extermination.   
1 février 2014
* Dans sa vidéo « Merci Manu !! » parue hier sur Internet : http://www.youtube.com/watch?v=7f_kHo-OL0g&list=UUcbwxV-RVGFBXY-XIEQ003A&feature=c4-overview.