Thursday, December 1, 2011

La diffamation d’un génie




J’ai l’habitude d’appeler Arthur Robert Butz « Doctor Genius ». Pour moi, Butz est le Number One du révisionnisme scientifique de « l’Holocauste ».

Je viens de lire l’article que lui consacre la publication sur Internet New Voices (« National Jewish Student Magazine »), en date du 30 novembre 2011, intitulé « He still teaches, students still squirm » (Il enseigne toujours, les étudiants ont toujours un haut-le-cœur). Rien n’y témoigne que l’auteur de cet article, un certain Gabi. P. Remz, étudiant en première année à Northwestern University où Butz est professeur d’ingénierie électronique, ait vraiment lu The Hoax of the Twentieth Century ainsi que les études qui ont ensuite accompagné ce magistral ouvrage. En 35 années (1976-2011) pas un historien, pas un universitaire, pas un chercheur n’a été capable de répliquer à Butz ou de le réfuter. 

Avant de condamner un auteur pour le résultat de ses recherches au moins faudrait-il commencer par le lire !

NB : La Mystification du XXe siècle, 40€, Akribeia (http://www.akribeia.fr), 45/3, Route de Vourles, 69230 St-Genis-Laval.