Tuesday, January 18, 2011

A Barcelone, récidive policière contre le libraire-éditeur Pedro Varela

A Barcelone, nouvelle perquisition et nouvelle saisie de livres, d’ordinateurs et de dossiers à la Librería Europa de Pedro Varela, en prison depuis le 12 décembre 2010 pour diffusion de quelques ouvrages. Il a été condamné à une peine de quinze mois de prison ferme. Son adresse : 

Celda 216 MRO 
Centro Penitenciario Brians
Ap. de C. 1000 
E - 08760 Martorell (BCN)
Espagne



Mardi 18 janvier 2011 2 18 /01 /Jan /2011 19:22



Esta mañana Pedro Varela ha sido trasladado por la policía a la Librería Europa para presenciar  el secuestro de los ejemplares del libro “Mi Lucha” que aún permanecían en la misma y de los que había un total de doce ejemplares. La orden provenía de la fiscalía “reactivada” por el estado alemán de Baviera que posee todos los derechos de edición y distribución del libro de Adolf Hitler hasta el año 2015. Pobre excusa teniendo en cuenta que ese libro lleva desde hace 86 años publicándose  siendo su primera edición en España en 1937. Hasta ahora nadie había reclamado derecho alguno. Que casualidad !!

Han sido secuestrados también todos los ordenadores de la librería donde se encontraban archivos correspondientes a facturación, listado de clientes y maquetaciones de libros de todo tipo preparados para su impresión.

Después de hora y media de registro Pedro Varela ha sido introducido en un coche policial y devuelto a su celda.

Como podemos apreciar no es suficiente el encarcelamiento de un librero sino que se trata de impedir a toda costa la continuación de Librería Europa, sea como sea.

La desolación de los colaboradores de la librería es total pues sin los ordenadores todo el trabajo queda colapsado por lo que os pedimos toda la colaboración y ánimos posibles a los que aún creemos en la libertad de expresión.

Nuestra indignación debe transformarse en solidaridad y valentía para sobrellevar con dignidad estos ataques que intentan minar nuestra moral.

De momento, que nadie nos hable de democracia.

Gracias a todos por anticipado.


4 Voir le commentaire Bas du formulairBas du formulairTraduction rapide

Ce matin (18 janvier 2011), Pedro Varela a été transféré par la police à la Librería Europa pour y assister à la mise sous séquestre des exemplaires du livre Mein Kampf qui s'y trouvent encore et dont il resterait un total de douze exemplaires. L'ordre émanait du bureau du procureur "relancé" par l'Etat de Bavière qui possède jusqu'en 2015 tous les droits d'édition et de distribution du livre d'Adolf Hitler.Piètre excuse si l'on considère que ce livre est publié depuis 86 ans, la première édition en Espagne remontant à 1937. Jusqu'à présent personne n'avait réclamé le moindre droit. Quelle coïncidence !!



Ont été également saisis tous les ordinateurs de la librairie qui contenaient des dossiers relatifs à la facturation, aux fichiers de clients et à des maquettes de livres de tous types en cours de préparation en vue d'impression.

Après une heure et demie de perquisition Pedro Varela a été reconduit par une voiture de police dans sa cellule.

Comme on peut s'en rendre compte, l'emprisonnement d'un libraire n'est pas suffisant, mais ce dont il s'agit c'est d'empêcher à tout prix la Librería Europa de poursuivre son activité, de quelque manière que ce soit.

Les collaborateurs de la librairie sont totalement désemparés car, sans les ordinateurs, tout le travail est paralysé, raison pour laquelle nous vous demandons toute la coopération et tous les encouragements possibles, pour nous qui croyons encore à la liberté d'expression.

Notre indignation doit se transformer en solidarité et en courage afin de supporter avec dignité ces attaques qui tentent de saper notre moral.

Pour le moment, que personne ne vienne nous parler de démocratie.

D'avance, merci à tous.
18 janvier 2011