Wednesday, February 4, 2009

Sancta Cameragaza

Nous n’en sommes encore qu’à « Vatican II ». Du train où vont les choses, grâce à Jean Paul II et Benoît XVI, nous pouvons augurer des formes successives que connaîtra, dans les temps à venir, le credo de l’Eglise catholique romaine. Dans les premiers temps, le credo continuera d’être formulé en latin mais, à la fin des temps, il s’exprimera dans l’anglais du Bronx. L’histoire des conciles et des encycliques du futur s’établira comme suit :

Vatican III : « Credo in unum Deum et in magicam Cameragazam »

Vatican IV : « Credo in magicam Cameragazam et in unum Deum »

Vatican V : « Credo in magicam Cameragazam et in Yahweh »

Vatican VI : « There’s no Business like Shoa Business »

Quant au Père Desbois, qui a voulu vendre sa « Shoah par balles » et sa « Shoah par étouffement » au détriment de la « Shoah par gaz », il en sera pour ses frais.. Il a voulu faire concurrence aux marchands du Temple. Il a suscité leur jalousie. Il a oublié que trop de pub tue la pub et que trop d’esbroufe tue le commerce. A la longue, ses produits n’auront pas été vendeurs et, en conséquence, de crainte qu’il ne suscite l’ire de la Synagogue et du Veau d’or, le Vatican refusera d’en faire un saint comme il en était encore question avant 2010.

4 février 2009