Sunday, October 5, 2008

Un débat sur le révisionnisme avec Marcel Gauchet ?

Marcel Gauchet est le rédacteur en chef de la revue bimestrielle Le Débat, fondée et dirigée par Pierre Nora. L’homme n’est pas antipathique mais il peut ravir ses auditoires par sa nigauderie d’enfant de choeur.

Si j’en crois un article d’Elisabeth Lévy portant sur l’affaire Siné («Liberté ou délit d’expression?», Le Point, 31 juillet 2008, p. 66-67), M. Gauchet souhaite que la presse française jouisse de la même liberté que celle dont bénéficie la presse américaine grâce au premier amendement.

Devançant l’argument selon lequel ce serait ouvrir la porte aux révisionnistes, M. Gauchet a, paraît-il, déclaré: «Je me sens de taille à régler leur compte aux négationnistes et autres fauteurs de haine par l'argumentation.»

Qu’attend nigaudon pour passer à l’acte? Dans sa revue même. En ouvrant un débat avec un révisionniste de son choix. Je me tiens personnellement à sa disposition.

Mais, attention! Pierre Nora, son patron, qui dirige aussi l’association «Liberté pour l’histoire», est résolument hostile à tout contact avec les révisionnistes. Il est pour la libre expression en matière d
histoire sauf dans le cas de ce qu'il appelle, lui aussi, «le négationnisme».

A défaut de la revue Le Débat, M. Gauchet pourrait donc se voir contraint à nous choisir un autre lieu de rencontre. Dans cette rencontre nous lui laissons l’avantage du terrain, du soleil et du vent.