Sunday, December 19, 2004

« Des organisations juives derrière l'interdiction d’Al Manar en France, déclare Faurisson »


(Tehran Times, 19 décembre 2004, http://www.tehrantimes.com)

TEHERAN (MNA) -- La Mehr News Agency (Agence d'informations Mehr) a récemment interviewé Robert Faurisson, ancien [professeur] de l'Université de Lyon, au sujet de la décision prise par la France d’interdire le réseau de télévision par satellite Al Manar. Voici le texte de l'interview :

MNA : La plus haute instance administrative de France, le Conseil d'Etat, a, sans recours possible, décidé la semaine dernière d’interdire la télévision Al Manar sous prétexte que cette chaîne avait à plusieurs reprises enfreint les lois antiracistes du pays et n’avait pas respecté son propre engagement d’éviter tout propos antisémite. Que pensez-vous de cette décision?

Faurisson : Malheureusement, c’est tout à fait normal. En France, les organisations juives obtiennent tout ce qu’elles exigent. Et en particulier le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), dirigé par l’ancien banquier Roger Cukierman, qui a eu une action déterminante dans la campagne contre Al Manar.

MNA : Pensez-vous que le lobby sioniste des Etats-Unis a influé sur la décision de la France d’interdire Al Manar?

Faurisson : En France le pouvoir juif est encore plus fort qu’aux Etats-Unis. En France, c'est notre lobby n° 1. Personne n’ose s’élever contre ces gens à cause de leur prétendu « Holocauste ».

MNA : La France prétend être à l’avant-garde de la liberté d’expression. Alors que pensez-vous de cette prétention ? Cette récente décision n’est-elle pas contraire à la liberté d’expression et à la dignité humaine ?

Faurisson : Je vous en prie, ne soyez pas naïf ! En 1789, la France a déclaré: « Liberté, Egalité, Fraternité ». Trois ans plus tard, la France perpétrait des massacres de masse de ses citoyens au nom de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité. C'est une vieille tradition de dire une chose et de faire son contraire. Dans les recueils de lois, on a une phrase qui établit le principe de la liberté d’opinion, de presse, de recherche, et puis on a des pages et des pages qui ensuite expliquent que cette liberté est tellement importante qu’elle doit être protégée par des dizaines d’interdictions, d’exceptions, de proscriptions.

MNA : En fait, la France ne respecte pas les droits de ses citoyens, puisqu’elle a interdit le hijab (voile islamique) dans les écoles publiques. Quelle est votre opinion là-dessus ?

Faurisson : C'est parce que les juifs, d’une certaine manière, ont l'habitude de traiter les Français comme ils traitent les Palestiniens. La différence est que les Palestiniens refusent d’obéir aux juifs, tandis que les Français obéissent aux juifs, toujours à cause du Grand Mensonge du prétendu « Holocauste » en lequel, hélas, ils semblent croire. Le prétendu « Holocauste » des juifs est l’épée et le bouclier de la tyrannie juive partout dans le monde. Détruisez-le !

Addition du 20 décembre

Hosein Amiri m’a interviewé le 15 décembre pour la Mehr News Agency (MNA). Le 19 décembre, il m’a envoyé l’article ci-dessus du Tehran Timesavec le commentaire suivant : « Cette agence d’informations sera heureuse de publier les opinions des Révisionnistes. On peut nous joindre à l'adresse suivante http://mehrnews.com./fa/ ». Le 20 décembre, l’interview a été reproduite par l’Institut de recherche médiatique du Moyen-Orient (MEMRI), http://www.memri.org, Special Dispatch N° 831.

Addition du 30 décembre

La même agence MNA a interrogé le révisionniste australien Fredrick Töben sur la politique américaine au Moyen-Orient. Le 30 décembre, leTehran Times a publié quelques extraits de cet entretien (« La politique américaine nuit à la stabilité du Moyen-Orient , déclare un expert australien »). Dans l’extrait final, F. Töben déclare : « Les révisionnistes constatent avec stupéfaction qu’aucun régime de langue arabe, à l’exception récente de l’Egypte, n’a franchement fait campagne en faveur d’une dénonciation de l’ ‘Holocauste’. C’est cette information qui aidera au démantèlement de l’entité sioniste car l’Etat d’Israël est fondé sur le mensonge de l’ ‘Holocauste’. Les révisionnistes disposent de toute l’information capable d’anéantir le système de raisons sur lequel repose Israël. »

19 décembre 2004