Thursday, February 5, 2004

"Exactitude" (English / Français)

Dear Friends,

Enclosed is the French version of my reaction to your Festschrift. Whilst I am indeed thankful to all those who had the idea of making that brochure or who have contributed to it with an article, you will see that I have avoided handling the matter on a personal and friendly level. Instead, I have taken the opportunity offered by this initiative to handle it on the historical level.

Supposing that "Happy 75th Birthday, Robert!" means, more or less: "Now, Robert, old man, since you have had such a long experience of historical revisionism, what is, as of now, your view of the state of revisionism and of its future?" I have tried to answer that question.

I have done so in my own way, which is to say that I have tried to be exact even if, in the present case, the use of exactitude may be cruel for my friends and for myself.

I do not trust very much in the pessimism of old people. An old man tends to think that his world is coming to an end whilst, in fact, he himself is nearing his own biological end. So perhaps it is merely for biological reasons that I feel so pessimistic about our future.

Maybe that's the explanation. I hope so but I do not think so.

At the end of my text I say that the prospect of more or less serious inquiries into the story of Saddam Hussein's WMD’s is offering us a golden opportunity to demand an inquiry into the story of the WMD’s that Adolf Hitler supposedly used in carrying out his supposed plan for The Destruction of the European Jews (the title of Raul Hilberg's dishonest and silly standard work). I hope that some revisionists will understand, seize and use the idea that I am suggesting and submitting to them here.

Many thanks, in any case, for the unexpected Festschrift.

Sincerely,

Robert

PS: I expect to have this 6p-text of mine soon translated into English and German.

–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––


Chers amis,

Vous voudrez bien trouver ci-joint le texte de ma réaction à votre livre d’hommages pour mon 75e anniversaire. Je remercie tous ceux d’entre vous qui ont eu l’idée de cette initiative ou qui y ont apporté leur contribution sous la forme d’un article. Toutefois, comme vous le verrez, j’ai évité de placer ma réponse sur un plan personnel ou amical et, profitant de la chance que m’offrait votre initiative, j’ai choisi de me placer sur le plan historique.

J’ai supposé que vos voeux pour cet anniversaire signifiaient plus ou moins que vous demandiez en somme au vieil homme, riche d’une longue expérience en la matière, ce qu’il pouvait bien penser de la situation actuelle et de l’avenir du révisionnisme, et j’ai essayé de vous répondre là-dessus.

Je l’ai fait à ma manière, m’efforçant d’être exact même si, en la circonstance, l’exactitude peut se révéler cruelle aussi bien pour mes amis que pour moi-même.

Je n’accorde pas grand crédit au pessimisme des vieilles gens. Un vieil homme est porté à croire que le monde où il vit tire à sa fin alors qu’en réalité c’est lui qui va vers sa fin biologique. Il se peut donc que mon pessimisme quant à notre avenir ne me soit dicté que par une raison d’ordre purement biologique.

Peut-être est-ce l’explication. J’espère que c’est l’explication. Mais je ne le crois pas.

A la fin de mon texte j’ai écrit qu’aujourd’hui la perspective de voir s’ouvrir des enquêtes relativement sérieuses sur l’histoire des “armes de destruction massive” de Saddam Hussein nous offre une chance inespérée d’exiger une enquête sur l’histoire des supposées “armes de destruction massive” d’Adolf Hitler et de son supposé programme de Destruction des Juifs d’Europe (titre de l’ouvrage de référence, malhonnête et inepte, signé de Raul Hilberg). J’espère que cette idée que je leur soumets et que je leur suggère d’adopter, des révisionnistes la comprendront, la saisiront et l’utiliseront.

Je vous remercie en tout cas pour cet inattendu livre d’hommages.

Sincèrement. RF