Thursday, April 27, 1995

« Immolation en Allemagne »

Libération, 27 avril 1995, p. 11. En titre :


« Immolation en Allemagne »


Un Allemand de 75 ans est mort après s’être immolé par le feu en plein centre de Munich pour protester contre «le flot de mensonges» proférés à l’occasion du cinquantième anniversaire de la capitulation allemande.


D’après une dépêche de Munich (AP), un Allemand de 75 ans, Reinhold Elstner, s’est immolé par le feu le mardi 25 avril 1995 vers 20 h en plein centre de Munich sur la plate-forme du monument des généraux commandants en chef (la Feldenherrenhalle). Il s’agit d’un ancien soldat de la Wehrmacht, réfugié des Sudètes. Il entendait protester contre le «Niagara de mensonges» (Niagara-Lügerflut) qui se déverse sur l’Allemagne depuis cinquante ans et, en particulier, à l’occasion du cinquantième anniversaire de la fin de la guerre. Dans une lettre envoyée à un «éditeur d’extrême-droite», il a écrit :


Cinquante années de diffamation et de diabolisation, cela suffit.


D’après la police, il s’agissait d’un retraité sans activité politique. (Communiqué AP/bj/kn du 26 avril 1995, 14:03.)


Silence total de la presse française (sauf de Libération dans cette ultra-«brève»), de la radio et de la télévision. Imaginez l’immolation d’un juif !


27 avril 1995