Friday, October 21, 1994

Rabin, prix Nobel de la paix en faveur de la torture, du nettoyage ethnique et de l’apartheid


« Tel-Aviv. – [...] Yitzhak Rabin va par ailleurs de- mander au Parlement des pouvoirs spéciaux pour réprimer le Hamas [1] responsable de trois attentats en moins de deux semaines. Le Premier ministre souhaite prolonger la détention préventive, actuellement limitée à six mois.


Il demande par ailleurs que les interrogatoires de terroristes soient conduits sans restriction.


“Nous avons besoin d’une séparation entre nous et les Palestiniens, pas seulement pour quelques jours, mais dans notre manière de vivre”, a résumé, mercredi soir [19 octobre], le Premier ministre [2]


21 octobre 1994



[1] Le Hamas, acronyme en arabe du Mouvement de la Résistance islamique, prône «l’expulsion de tous les juifs de la Palestine», y compris du territoire israélien. «Notre lutte contre les juifs est une manière de vénérer Dieu», a affirmé [le 20 octobre] un des principaux responsables [du Hamas], Imad Faloji.


[2] «La riposte d’Israël», La Montagne (Clermont-Ferrand), vendredi 21 octobre 1994, p. 10.