Sunday, March 20, 1994

A propos d’un article d’Alain Genestar sur Touvier


Paul Touvier souffre d'un cancer. Il a à peu près soixante-dix-neuf ans. Il est présumé innocent... Alain Genestar le traite, en propres termes, de lâche, d'ordure, de salaud, de médiocre, de minus, de minus-salaud, de minus malgré tout. Il s'élève contre l'intolérance. Il voudrait des procès, encore et toujours des procès. Revenant à Touvier, il lui souhaite douze balles dans la peau [1].


Alain Genestar va-t-il mourir d'un cancer ?


Ce serait dommage. Ne mériterait-il pas les douze balles dans la peau qu’il souhaite à un vieillard cancéreux ?


20 mars 1994


[1] A. Genestar, Le Journal du Dimanche, 20 mars 1994, p. 1.