Saturday, December 14, 1991

Lettre à M. le directeur du "Monde"



Objet : Votre brève – mensongère – du 12 décembre 1991, p. 32, sur le procès et la condamnation de Walter Ochensberger (Autriche)

Monsieur, 

Vous MENTEZ, une fois de plus, sur le sujet des chambres à gaz. Vous tenez décidément à enrichir ma collection, impressionnante, des mensonges du Monde. 

Vous écrivez que W. Ochensberger a été condamné le 10 décembre 1991, par un tribunal de Bregenz, à trois ans d’emprisonnement pour propagation de l’idéologie nazie et, notamment, pour avoir nié l’existence des chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale (souligné par moi). 

FAUX. Le 27 novembre, le procureur Hautz avait fait sensation en renonçant à cette accusation... « pour raisons d’économie ». En réalité, il savait que l’avocat Herbert Schaller, muni de trois expertises (Leuchter, de Cracovie (pour le musée d’Auschwitz) et professeur Jagschitz), allait exiger des PREUVES de l’existence de ces prétendues chambres à gaz au lieu de répéter que cette existence était « de notoriété juridique ». 

Votre journaliste Riols (?) a été mis au courant mais je constate que vous vous refusez à publier une rectification. 

MENTEURS vous êtes et vous restez. 

Compliments.
14 décembre 1991