Sunday, March 4, 1990

Lettre à Daniel Vernet, "Le Monde"

A publier
[Cette lettre a été envoyée avant la parution, je suppose, du Monde diplomatique de mars ou à peu près au même moment. NdA]

Monsieur, 

Pour des raisons qu’il me paraît inutile de préciser, il devient indispensable de ne pas exagérer l’estimation des pertes juives durant la seconde guerre mondiale. Dans votre numéro du 28 février (p. 3), vous affirmez que, dans le camp de Majdanek, près de Lublin, « les nazis ont exterminé près d’un demi-million de Juifs ». Or, Raul Hilberg, dans La Destruction des Juifs d’Europe (Fayard, 1988), évalue le nombre total des morts juives dans ce camp à cinquante mille (p. 774 et 1045). Dans votre numéro daté du 4-5 mars (p. 2), Thomas Schreiber affirme que les juifs de Hongrie auraient compté « six cent dix-huit mille déportés et tués ». Or, Raul Hilberg évalue le nombre total des morts juives, déportés et non déportés compris, à « plus de cent quatre-vingt mille » pour la Hongrie proprement dite (et à deux cent soixante-dix mille pour la Roumanie) (p. 1046).

Les exagérations du style « Timisoara » doivent être évitées à tout prix.

4 mars 1990