Thursday, March 1, 1984

Des extraits du "Droit de vivre" de décembre 1978 à mars 1984 (n° 441 à 499)


n° 441 de décembre 1978 (vingt-deux mentions de « Faurisson ») :
– Première page non numérotée du dossier : « ... la LICA... en accusant les faussaires. De Rassinier à Darquier, de Faurisson à Brigneau... ... ces hommes animés de haine raciale... » 
– p. VII, titre : « R. Faurisson devrait être poursuivi pour mensonges sur les camps de concentration ... »
4e  colonne : « ... manipulation de l’histoire faite par les professeurs... entorses faites à l’histoire par M. Faurisson... » 
– p. 23, Faurisson non nommé mais désigné par le contexte et considéré comme un émule de Darquier : « Darquier sera extradé. Ceux qui marcheront sur ses traces ne feront pas d’aussi vieux os. Tôt ou tard, ils trouveront les antiracistes sur leur route. »

n° 442 de janvier 1979 (six mentions de « Faurisson ») :
– p. 9, 2colonne : « ... Faurisson... mon propos s’adresse aux hommes et aux femmes... qui risquent... de prêter l’oreille aux dénigrements et aux affirmations fallacieuses des apologistes du nazisme. »
– même page : « En réponse aux affirmations mensongères de Darquier (de Pellepoix), de Faurisson qui s’est fait le chantre des contre-vérités historiques... »

n° 443 de février 1979 (cinq mentions de «Faurisson») :
– p. 4 , 1re colonne : « ... l’esprit étroit de M. Faurisson... qui n’hésite pas à pousser l’ignominie jusqu’à remettre en cause l’authenticité du Journal d’Anne Frank ». 
– p. 31, 3e colonne : « Alors, M. Faurisson, M. Darquier..., où est la falsification ? »

n° 444 de mars 1979 (dix-neuf mentions de « Faurisson ») :
– Couverture : « Pour falsification de la vérité historique reprise par Minute, le Professeur Faurisson est assigné... » 
– p. 4, 2e colonne : « pseudo-historien Faurisson... les falsifications de l’histoire des Rassinier et autres Faurisson... » p. 9, 1re colonne : « Pour répondre à ces provocations remettant en cause la vérité établie... tronquant les textes... que fallait-il faire ? [l’article lui étant consacré, Faurisson n’est pas nommé mais désigné]... M. Faurisson, chef de file des détracteurs de l’Histoire... manqué de prudence et de sérieux... pas fait preuve d’honnêteté intellectuelle et de rigueur... conclusions historiques sont fausses... »
– p. 9, 2e colonne : « ... a travesti la vérité pour tromper l’opinion... en faussant l’histoire... ... M. Faurisson... ne doit plus être autorisé à poursuivre l’œuvre malfaisante qu’il a entreprise pour dénaturer les faits... »
– p. 25, 2e colonne : Dans un article intitulé « La Fraude historique dénoncée au cours d’un dîner-débat à Lille » : « ... M. E. Dejonghe, maître-assistant à l’université de Lille-III... en soulignant le rôle de Rassinier, d’Harwood et, aujourd’hui, de Faurisson... démontrer le mécanisme de la fraude historique... »
– p. 35, 4e colonne : « ... à cause des Faurisson et autres nostalgiques... »

n° 447 de juin 1979 (trois mentions de « Faurisson ») :
– p. 23, 1re colonne : « Pour faire éclater la vérité sur le génocide ordonné par Hitler, la LICA poursuit M. Faurisson devant les tribunaux où il aura à répondre de ses tentatives de falsification de l’histoire. »

n° 449 de septembre 1979 (six mentions de « Faurisson ») :
– p. 4, 3e colonne : « ... les thèses défendues par l’"historien" Faurisson... »

n° (453 ?) de janvier 1980 [?] (au moins deux mentions de « Faurisson ») :
– Dans un appel de Jean Pierre-Bloch : « ... pour réduire au silence une propagande mensongère... Faurisson... »

n° 461 d’octobre 1980 (deux mentions de « Faurisson ») :
– p. 4 : « Si prochainement la justice doit avoir à se prononcer sur les affirmations mensongères du pseudo-historien Faurisson, ce sera parce que la LICRA a déposé une plainte contre ce professeur, qui aura ainsi l’occasion de s’expliquer sur sa façon de réécrire l’histoire en puisant dans la documentation qu’il a consultée tout ce qui allait dans le sens de sa thèse, oubliant intentionnellement le reste, c’est-à-dire le plus important. » 
– p. 15, 2e colonne : « ... ou Faurisson, autre exemple avec ses travaux pseudo-historiques. »

n° 462 de novembre 1980 (trois mentions de « Faurisson ») :
– p. 4, 2e colonne : « ... unissent leurs voix à celles des faussaires de l’histoire pour nier les chambres à gaz et les victimes du nazisme... Avec Faurisson et Thion, ils osent prétendre... »

n° 463 de décembre 1980 (Extrait : une mention de « Faurisson »)

n° 464 de janvier 1981 (neuf mentions de « Faurisson ») :
– p. 3, 2e colonne : « ... falsification de l’histoire des camps de concentration... pseudo-historien Robert Faurisson... pour lui interdire de jouer avec la vérité historique et de pécher par omission volontaire pour développer ses thèses... »
– p. 5, 2e et 3e colonne : « ... le pseudo-historien... ceux qui... – c’est le cas Faurisson – jouent avec la vérité historique en utilisant seulement les documents qui justifient ses thèses passant volontairement sous silence ceux qui, au contraire, pourraient réduire à néant ses affirmations péremptoires. »

n° 465 de février 1981 - (neuf mentions de « Faurisson ») :
– p. de couverture : « ... l’objet du procès... soumettre à l’appréciation du juge civil un certain nombre de fautes telles que le tronquage de citations, l’"oubli" de documents, la fausseté de traductions etc. qui... » « Le glissement que Faurisson s’efforce d’opérer quant à l’objet du procès est révélateur... » « Il n’accepte pas de se battre en défendant la qualité et l’honnêteté de son travail, combat sans doute trop difficile !... démasquer les procédés fautifs de Faurisson. Car qui va vérifier les citations et s’apercevoir de leur tronquage : ou qui a les connaissances historiques, lexicales ou chimiques pour mettre à nu l’habile mécanisme falsificateur de Faurisson ?... démasquer l’imposture... De ce procès-là, Faurisson ne veut pas. »
– p. 16, 3e colonne : Dans une lettre d’Alain de Rothschild au Monde citée dans D.D.V. : « ... procès Faurisson... polémiques d’où les... falsificateurs de l’Histoire sortent toujours gagnants. »

n° 466 de mars 1981 (six mentions de « Faurisson ») :
– p. 4, 2e colonne : « Prétendant avoir fait œuvre d’historien, abusant de sa qualité d’universitaire..., M. Faurisson aura à répondre de l’imperfection de ses travaux, de ses citations tronquées ou incomplètes, des conclusions auxquelles il a abouti dans le but délibéré de falsifier une page dramatique de l’histoire du monde... la vérité qu’il a volontairement malmenée... »

n° 468 de mai 1981 (trois mentions de « Faurisson ») :
– p. 21, 2e colonne : « ... le procès Faurisson n’a qu’une base : celle d’une jurisprudence concernant des informations fausses. »

n° 469 de juin 1981 (cent-six mentions de « Faurisson ») :
– p. 17, titre : « Faussaire de l’Histoire du génocide hitlérien Faurisson est confondu par les avocats de la LICRA... son “œuvre historique”... s’est livré à des manipulations de textes... mensonges... la perversion intellectuelle de l’"historien"... »
– p. 17, 1re colonne : « ... manipulations de témoignages et documents authentiques... tentative de falsification... » 
– p. 17, 2colonne : « ... mensonge... » 
– p. 18, 1re colonne : « ... mensonge... Mais ces faits, Faurisson et ses amis les ont, soit niés, soit falsifiés. Avec des faussaires, on ne débat pas, on saisit la justice et on les fait condamner... aligner des mensonges... »
– p. 18, 2colonne : « ... allégations mensongères... Faurisson est un homme malhonnête qui cultive, de manière systématique, le mensonge... » 
– p. 18, 3e colonne : « ... mensonge de l’accusé ... l’embarras de cet imposteur... son mensonge... »
– p. 18, 4colonne : « ... la flagrante imposture commise par Faurisson » 
– p. 19, 3e colonne : « N’est-ce pas là une manipulation ? »
– p. 19, 4e colonne : « ... le faussaire... thèses pseudo-scientifiques ... fabriquer une histoire fallacieuse...»
– p. 36, 3colonne : (Selon le DDV) « Il [Otter] réfuta à la barre les fausses affirmations de Faurisson ».

n° 470 de juillet-août 1981 (soixante-neuf mentions de « Faurisson ») :
– p. de couverture : « Faurisson condamné par les tribunaux pour falsification de l’histoire... »
– p. 8, titre : « M. Robert Faurisson disqualifié » Sous-titre : « La LICRA le fait condamner pour provocation à la haine raciale et pour falsification de l’histoire du génocide et des chambres à gaz »... « M. Faurisson... disqualifié... malhonnêteté intellectuelle... discours politique de M. Faurisson qui reposait sur des faux, des omissions calculées, des silences complices, des truquages et des tronquages de documents... »
– p. 9, 1re colonne : «... celui qui prétend faire œuvre d’historien » 
– p. 9, 3e colonne : « ... ce faussaire de l’histoire... » 
– p. 9, 4e colonne : « ... Faurisson a commis une faute grave en faussant, truquant, tronquant des documents retenus par les instances judiciaires... un chercheur peu sérieux aux méthodes trop partiales pour être honnêtes... »

n° 471 de septembre 1981 (deux mentions de « Faurisson ») :
– p. 22, 3e colonne : « ... Faurisson ... distinguer la vraie de la fausse [monnaie spirituelle]... »

n° 472 d’octobre 1981 (une mention de « Faurisson »)

n° 473 de novembre 1981 (neuf mentions de « Faurisson »)

n° 474 (numéroté 475) de décembre 1981 (quatre mentions de « Faurisson »)

n° 475 de janvier 1982 (trois mentions de « Faurisson »)

n° 476 de février 1982 (trois mentions de « Faurisson »)

n° 477 de mars 1982 (onze mentions de « Faurisson »)
– p. 18, 5e colonne : « ... Robert Faurisson... On est en pleine falsification de l’histoire... » 
– p. 28, 5e colonne (article intitulé « Les Faussaires ») : «... processus mensonger... mensonge orchestré... » « les faussaires du type Faurisson... »

n° 478 d’avril 1982 (deux mentions de « Faurisson ») 

n° 479 de mai l982 (trois mentions de « Faurisson»)

n° 480 de juin 1982 (vingt-deux mentions de « Faurisson »)
Couverture : La falsification de l’histoire ... les manipulations pseudo-scientifiques (p. 6)... après sa condamnation l’an passé pour falsification de l’histoire... » 
– p. 6, 1re colonne: « ... Robert Faurisson... le pseudo-historien... chef de file d’une pseudo-scientifique école “révisionniste”... Faurisson n’est pas plus un historien que les médecins d’Auschwitz n’étaient des soignants... C’est un diffamateur et un provocateur... ses élucubrations meurtrières... »

n° 481 de juillet-août 1982 (six mentions de « Faurisson »)
– p. 4, 1re colonne : « ... M. Faurisson... pour falsifier les faits historiques... en insultant la mémoire des véritables victimes ... » – p. 5, 2e et 3e colonnes : « ... les thèses mensongères et diffamatoires d’un professeur d’université française, M. Robert Faurisson... le pseudo-historien »
– p. 16, 2e colonne : « les falsifications de l’histoire dont le chef de file, M. Robert Faurisson, a fait l’objet de poursuites... »

n° 485 de décembre 1982 (quatre mentions de « Faurisson »)

n° 486 de janvier 1983 (deux mentions de « Faurisson »)
– p. 2, 4e colonne : « ... Une nouvelle fois, les avocats de la LICRA, Me Charles Kormann et Me Bernard Jouanneau, ont fait la démonstration que l’accusé [Faurisson] avait écarté avec légèreté de nombreux éléments... »

n° 488 de mars 1983 (quatre mentions de « Faurisson ») :
– p. 2, 3e et 4e colonnes : titre : « L’Affaire du Faussaire Faurisson (suite) » « ... l’"historien"... pour falsification de l’histoire... »

n° 490 de mai 1983 (sept mentions de « Faurisson »)

n° 491 de juin 1983 (onze mentions de « Faurisson ») :
– p. 11, 1re colonne : « ... le “savant” Faurisson, l’infatigable “chercheur de la vérité, vérité, vérité, rien que vérité”... »
– même page, 3e colonne : « ... l’"historien"... l’imprudent, l’impudique, le grotesque Faurisson ! »

n° 492 de juillet 1983 (huit mentions de « Faurisson ») :
– p. 3, 1re colonne : « ... l’"historien"...»

n° 494 d’octobre 1983 (neuf mentions de «Faurisson» à ne pas compter) :
– p. 6, 2e et 3e colonne : premier droit de réponse de M. Faurisson, suivi d’une réplique : « le mot de la fin... M. Faurisson [a tenté de faire état de] faux grossiers [les prétendus carnets d’Adolf Hitler]. »

n° 495 de novembre 1983 (trois mentions de « Faurisson ») 

n° 496 de décembre 1983 (une mention de « Faurisson »)
– p. 9, 5e colonne : (« ... Barbie-Faurisson même combat »)

n° 497 de janvier 1984 (cinq mentions de « Faurisson »)
– p. 4, 1re colonne : « ... "historien" à ses heures, condamné par les tribunaux pour ses travaux consacrés aux camps de concentration où, selon l’expression de Darquier de Pellepoix, on ne gazait que les poux... le "travail historique" auquel s’était livré M. Faurisson... chef de file français du courant dit "révisionniste" dont les buts sont d’interpréter l’histoire de la dernière guerre de façon à occulter les crimes nazis... l’"historien"... »

n° 499 de mars 1984 (huit mentions de « Faurisson », à ne pas compter) :
– p. 5, 2e et 3e colonnes : second et – à ce jour – dernier droit de réponse de M. Faurisson, suivi d’une N.D.L.R.

REMARQUE : Le nom du professeur Faurisson a été mentionné au moins 382 fois. Dans ce décompte n’apparaissent pas les 17 mentions des n° 494 et 499 puisque, aussi bien, il s’agit, dans ces deux numéros, de textes en droit de réponse envoyés par le professeur au DDV. 
Un certain nombre d’exemplaires du DDV n’ont pu être examinés : la collection des archives consultables de la LICRA est incomplète ainsi que la collection de la Bibliothèque nationale (annexe de Versailles).