Saturday, December 15, 1979

Explication d’une phrase


« Hitler n’a jamais ordonné ni admis que quiconque fût tué en raison de sa race ou de sa religion. »

– Explication –

Hitler a toujours considéré les juifs comme ses ennemis et il les a traités en conséquence.


Hitler et les nazis ont dit : « Les juifs et les Alliés veulent notre anéantissement mais ce sont eux qui seront anéantis. »

De la même façon, les juifs et les Alliés ont dit : « Hitler et les nazis veulent notre anéantissement, mais ce sont eux qui seront anéantis. »

Pour un camp comme pour l’autre, il s’agissait de gagner la guerre et contre les militaires et contre les civils (hommes, femmes, enfants, vieillards confondus).

Les Alliés ont eu beau accumuler les mesures coercitives contre les minorités allemandes ou japonaises, jugées dangereuses en pleine guerre ou indésirables après la guerre, ils ont eu beau procéder à des internements en très grand nombre ou à d’énormes déplacements ou déportations de populations civiles, jamais ils n’ont ordonné ni admis que quiconque fût tué en raison de son appartenance à ces minorités.

De même pour Hitler avec les minorités juives.

Cela dit, et Hitler et les Alliés portent, aux yeux de la morale et de l’histoire, l’entière responsabilité de tous les maux, de toutes les persécutions, de toutes les morts subies par les minorités civiles de tous les pays en guerre.